Le vin rosé de Pierrevert

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Pierrevert vin rosé

Le vin rosé de Pierrevert, vin provençal par excellence

 

Entre deux balades dans les gorges du Verdon, prenez le temps de venir déguster le célèbre vin rosé de Pierrevert, tranquillement élevé dans une petite région magnifique au cœur de la Provence viticole. Faites une pause, et venez goûter, sentir, vivre le vin dans ce terroir historique. Le vin rosé provençal par excellence vous attend à Pierrevert, et c’est bien sûr lui, le plus célèbre, que l’on vient déguster. En revanche, que les amateurs de vins plus puissants ou simplement plus structurés soient rassurés, les viticulteurs de Pierrevert proposent des assemblages originaux, fruit de leur travail de et de leurs recherches.

Attention en revanche, si vous avez un véhicule, prévoyez un peu de place dans le coffre… vous allez vouloir partager votre expérience et vos trouvailles à vos amis !

 

Pierrevert, une grande histoire…

On dit qu’avant même les Romains, le vin de Pierrevert était renommé, c’est dire la grandeur du passé viticole de Pierrevert. Jules César lui-même serait venu pour découvrir la région et en avoir le cœur net ! Mais la production telle qu’on la connaît aujourd’hui commence dans les années 20 grâce à Auguste Bastide, qui rassemble les viticulteurs des environs et fonde la Coopérative vinicole et agricole des Coteaux de Pierrevert. Les producteurs mettent ainsi leurs moyens de production en commun et cherchent ensemble à faire connaître et commercialiser leurs vins, destinés alors à la seule consommation locale. Grâce à leur travail, ils obtiennent le classement de vin délimité de qualité supérieure (VDQS) en 1959. Puis, en 1998, c’est la consécration pour le terroir et le patrimoine de Pierrevert. L’AOC « Coteaux de Pierrevert » est née. Elle se simplifiera en 2010 en AOC « Pierrevert ».

Depuis lors et jusqu’à aujourd’hui, la coopérative vinicole, qui se nomme Petra Viridis depuis 2011, est la seule de tout le département. Tout comme son nom de « Roche Verte », choisi en hommage au nom latin du village, cette cave possède le caractère unique des anciennes caves coopératives qui ont contribué à forger l’histoire du vin en France.

 

… et un grand terroir !

Le terroir de Pierrevert est une synthèse équilibrée entre des sols riches et un climat parfait, et il est entretenu de main de maître par le travail des vignerons. Un ensoleillement optimum et surtout des terres situées entre 450 et 550 mètres d’altitude sont les secrets de ce terroir si particulier. Les cépages majoritaires sont le Grenache noir et la Syrah, que côtoient les classiques Merlot et Cabernet sauvignon, ainsi que les plus typiques Muscat de Hambourg et Vermentino.

On notera que certains vignerons ont atteint la certification BIO, et que cela leur tient à cœur ! À Pierrevert, on soigne les vignobles, sans l’aide de pesticides ou d’herbicides.

 

Les vins

Tout d’abord, la production viticole de Pierrevert est abondante et diversifiée. On peut ainsi prendre le temps de découvrir des vins travaillés très différemment. Syrah, Grenache, et Vermentino sont les principaux cépages plantés sur les coteaux vallonnés de Pierrevert. Ici, c’est bien sûr le vin rosé qui est le plus connu, mais il ne faut surtout pas oublier les vins blancs et les vins rouges, qui sont le plus souvent labélisés IGP Alpes de Haute Provence ou AOC Pierrevert. Les vins rouges par exemple, élevés en fût de chêne, deviennent d’excellents vins de garde puissants et charpentés. Le seul problème reste de réussir à tenir 10 ans avant d’ouvrir de si bonnes bouteilles !

Comme on le dit si bien à Petra Viridis, « Le plaisir éprouvé lors de la dégustation de nos vins est l’ultime objectif de tous les travaux ». Ce plaisir, bien accompagné de la fraîcheur caractéristique des vins rosés provençaux, on en profite littéralement à chaque gorgée. Fruités et aromatiques, ils nous présentent vraiment un caractère unique. Par leur souplesse bien étudiée, ils peuvent être bus en de nombreuses occasions et en association avec de nombreuses cuisines.

 

Où déguster ? Où acheter ?

Pour découvrir les vins de Pierrevert, il faut associer la visite de la cave coopérative Petra Viridis à celle des quelques domaines importants de l’appellation. On peut aisément rester quelques jours dans les environs ou bien passer respirer l’air du coin lors d’une pause entre deux activités dans le Parc Naturel du Verdon. Les domaines se situent dans des endroits magnifiques, et on a vraiment envie de prendre le temps lorsqu’on visite la région, alors pourquoi se priver ? Vous trouverez plus bas nos recommandations sur les domaines à visiter à tout prix.

Il existe aussi une très belle opportunité de découvrir les vignobles de manière accompagnée. Le « sentier des vignerons » est un circuit à thème de 4,5 km qui prend la forme d’une promenade autour de Pierrevert. Vous trouverez plus d’informations sur le site de l’Organisme de Gestion et de Défense des Alpes du Sud à Pierrevert, qui organise ces visites. Vous apprendrez des choses étonnantes sur le travail de la vigne, ainsi que sur les différents cépages et crus tout en vous promenant dans ce petit coin de paradis.

 

Nos meilleures recommandations

Voici notre sélection des vins du Pierrevert, un véritable éventail des saveurs du pays provençal qu’il faut absolument déguster. Tous les vins de cette sélection ont reçu un prix pour l’année 2017 ou les précédentes, signe évident d’une qualité qui perdure depuis un siècle !

Parmi les vins élevés à la Cave coopérative Petra Viridis, tous médaillés cette année, on peut se régaler des cuvées « Village d’Or » et « Soleil », toutes deux en AOC Pierrevert, ainsi que de la Cuvée Saint-Patrice, protégée sous l’IGP Alpes de Haute-Provence.

Du côté du Domaine de Régusse, on essaiera volontiers le Château Régusse, en version rosé éclatant ou bien en rouge puissant, ainsi que le « Jas des oliviers », un délicieux blanc cultivé en agriculture biologique. Le Fruité de Régusse, quant à lui, saura également vous régaler au plus fort de l’été.

 

vin fruité de régusse

 

 

Au Domaine de la Blaque, on goûtera bien sûr le très bon rosé « Réserve » avec plaisir, et on se tournera vers la série « Collection » pour un rouge bien charpenté, élevé dix-huit mois en barriques de chêne.

En allant au Château Rousset, en plus de déguster les très bons vins rosés et rouges du domaine, on notera l’existence d’une cuvée un peu spéciale, la Vermentino. Comme son nom l’indique, elle est produite presque exclusivement à partir du « plus beau des cépages blancs de Provence » auquel la fraîcheur des Alpes apporte une explosion d’arômes étonnante. À ne pas manquer si l’on veut découvrir ce cépage assez méconnu.

Enfin, au Château Saint-Jean Lez Durance, c’est depuis cinq générations qu’on élève le vin à un niveau toujours supérieur. Il faut goûter le rosé « Les Quatre Reines » et essayer à tout prix le rouge Les Vannades. Et bien sûr, on ne se lassera pas de déguster année après année la cuvée emblématique du domaine, nommée « Pimayon ».