Randonnée aquatique dans les Gorges du Verdon

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur whatsapp

De La-Palud-sur-Verdon au Point Sublime

Il est 8h. Je profite déjà du joli décor parfaisant ma marche matinale. J’ai passé la nuit à La-Palud-sur-Verdon, très beau village niché au coeur du Grand Canyon. Je me dirige désormais vers l’Auberge des Crêtes, plus excentrée dans les champs alentours, à quinze minutes de là. J’ai rendez-vous à 8h45 au Point Sublime, l’un des points de vue les plus insolites sur les Gorges du Verdon. Je m’apprête à réaliser une demi-journée de randonnée aquatique dans les Gorges du Verdon. N’étant pas véhiculée, mon moniteur Matthieu me récupère à 8h30 à l’Auberge pour nous y rendre ensemble. C’est un fin connaisseur du Verdon, où il vit depuis qu’il a dix ans. Nous montons à 790 mètres, les paysages sont étonnants. 

Au Point Sublime, nous rencontrons le groupe de neuf personnes avec lequel nous partons en expédition. Nous remontons rapidement dans le van avec de nouveaux venus : trois trentenaires très impatients de se mettre à l’eau. La région n’a pas non plus de secret pour eux : ils viennent de Digne-les-Bains. Le reste du groupe nous suit en voiture. 

La-Palud-sur-Verdon

S’équiper pour la randonnée aquatique dans les Gorges du Verdon

Arrivés au point de départ de notre excursion, il est 9h et l’endroit est déjà bondé ; nous avons du mal à trouver une place pour le van. Après quelques allers-retours, Matthieu se gare enfin. Nous trouvons tout juste un espace pour nous préparer. 

Sur une bâche que nous posons au sol entre deux voitures, nous enfilons nos combinaisons néoprènes et nos chaussures de marche, posons nos casques sur la tête et recevons notre sac de flottaison. Nous sommes parés pour l’aventure.

Canyon du Verdon

Quelques idées d’activités à faire dans le Verdon lors de votre séjour :

Voici quelques idées d’activités à réserver avant ou après votre randonnée aquatique :
Descendre le Grand Canyon en Packraft avec Antoine
Réserver le tour du lac en vélo électrique
– Réserver une soirée astronomie au bord du lac de Sainte-Croix et dormir sur place
– Voir le film Verdon Secret en 3D sur écran géant
– La descente du Baudan Baou en rappel et canyoning 
Pour connaitre toutes les activités disponibles aux dates de votre séjour consultez notre moteur de recherche par dates et activités.

Petite marche rapide en guise d’échauffement

Encore en hauteur, nous commençons par un quart d’heure de marche rapide en descente pour rejoindre le Verdon, dans un cadre magnifique. Sur le chemin, nous croisons la monitrice Ondine. Avec son groupe, elle part également dans les gorges pour une demi-journée de floating dans la rivière. Travaillant comme Matthieu pour l’agence de canyoning et de floating Les Verdoniens, ils décident alors de se mettre “en doublette”. Il s’agit donc pour eux de randonner ensemble et à deux groupes de dix-huit personnes en tout.

Randonnée Verdon

Qu’est-ce que la randonnée aquatique dans les Gorges du Verdon ?

“Randonner”, voici là un terme trompeur. Je m’attends personnellement à marcher plusieurs heures dans le Verdon les pieds dans l’eau, peut-être jusqu’aux genoux. Mais le terme de “floating”, également employé pour cette activité, me paraît plus proche de la réalité. En effet, nous allons ce matin “flotter” à travers les rapides des eaux translucides du Verdon et n’aurons souvent pas pied. 

Floating Verdon

Les règles à suivre à la lettre pour que le floating soit un succès

Arrivés sur une plage entre deux immenses parois, nous apercevons déjà plusieurs silhouettes minuscules de grimpeurs n’ayant clairement pas froid aux yeux. Ondine nous explique comment nager dans les courants pendant que Matthieu gonfle chacun de nos sacs à la force de ses poumons et à la chaîne. Il vérifie également méticuleusement qu’ils sont bien serrés autour de notre poitrine car il sera trop tard une fois dans l’eau. J’ai l’impression d’avoir tout juste enfilé un corset, même si ce n’est pas d’une sortie typique d’une femme du XVIème siècle dont il va être question maintenant. 

Randonnée aquatique Verdon

Apprendre à “nager” dans les rapides du Verdon

Après la théorie, la pratique : voici venu l’heure de l’Ecole de la nage. Un par un, nous montrons à Ondine et Matthieu que nous avons bien compris les instructions. C’est sur le dos et “sur le sac”, les abdos contractés, les fessiers sous l’eau et les pieds écartés à la surface que nous allons nous déplacer durant les prochaines heures. Nous allons nous servir de nos bras pour nous déplacer, en les faisant tourner doigts serrés vers l’arrière. Il s’agit pour nous diriger de regarder à gauche pour aller à droite, à droite pour aller à gauche … Cela n’a pas l’air confortable, et ne l’est pas vraiment. J’ai des courbatures aux abdominaux avant même d’avoir commencé. Cela me convient cependant parfaitement s’il s’agit de nager dans les Gorges du Verdon en admirant des paysages à couper le souffle.  

Premier rapide test, particulièrement violent selon les moniteurs. “Cela nous permet de tester votre niveau et de voir qui se débrouille à peu près. Nous sommes bien sûr là en cas de problème mais il n’y en aura pas.” En position, je suis sur le point de traverser la rivière en largeur, de la plage à la paroi. Je regarde à droite pour aller à gauche et c’est parti. 

Je suis arrivée à bon port, mais déjà épuisée. J’ai trop utilisé mes bras par peur de me faire entraîner par le flux significatif des eaux. En floating, il convient pourtant de ne pas résister au courant en vue de préserver son énergie sur le long-terme et de pouvoir parcourir l’ensemble de l’itinéraire sans faiblir. Il faut pouvoir gérer le retour. Il s’agit d’oser régulièrement se laisser porter par les rapides malgré la crainte d’être emporté. C’est dans la précision de la direction et l’intelligence du choix de l’utilisation des bras ou non que tout réside. 

Rivière Verdon

Les premières sensations de la randonnée aquatique dans les Gorges du Verdon

Premiers virages, la largeur du Verdon est encore significative. Nous nous en sortons tous comme il se doit. Encore fatiguée de ma première traversée, j’apprends à doser mon utilisation des bras jusqu’à un rocher de 5 mètres de haut. Vient le temps de la première pause saut. Nous grimpons un par un pour obtenir notre dose d’adrénaline. 

Puis la balade continue : un virage, deux, trois, quatre … Nous sommes de plus en plus à l’aise et nos abdominaux travaillent. Enfin, nous atteignons une plage de galets. Matthieu nous raconte l’Histoire géologique impressionnante du Canyon ; nous nous reposons quelques minutes. Si le courant n’est pas prêt de se calmer, la largeur du Verdon, elle, va devenir beaucoup plus étroite. 

Géologie Verdon

Des virages de plus en plus étroits

“Soyez vraiment précis dans votre direction ! Rasez obligatoirement la paroi gauche pour ne pas vous faire emporter. Tout de suite après le virage, levez vous d’un coup avant la petite plage quand il y a moins d’eau pour ne pas louper le coche !” Les visages du groupe deviennent anxieux. Vais-je réussir à bien rester dans l’axe ? se demande-t-on. Presque tous. Une jeune femme s’en va vers l’opposé, dans des rapides en dehors de notre piste. Ultra-réactif et comme un moniteur de floating dans les Gorges du Verdon, Matthieu se presse, la récupère et la ramène sur la plage. Un peu sonnée, elle explose de rire et s’en trouve rassurée ; elle rejoint sa famille. 

Equipement Verdon

Rochers, siphon, sauts et toboggan !

Nous continuons ainsi pendant de longues minutes. De grands rochers jalonnent la rivière, de plus en plus. Après un enchaînement de virages étroits, je rejoins le groupe entre plusieurs pierres, dans un passage d’environ 50 cm de largeur. Tout à coup, Matthieu m’appuie fortement sur la tête et me coule. Je me trouve dans un siphon ! Sur 5 mètres, je suis entraînée par les rapides au coeur d’un rocher renfermant un espace vide de 50 cm de large environ. J’ai le temps de me demander si je vais me noyer ou pas, si les rapides sont suffisamment forts pour me sortir de ce trop petit couloir d’eau digne du Titanic au moment de sa chute. Le temps de choisir de faire confiance à Matthieu et me voilà déjà dehors. 

Les rapides s’enchaînent, avec parfois un peu moins d’eau. Il faut lever les fesses pour ne pas s’immobiliser dans une mauvaise position et ainsi perdre la précision de sa direction. Nous sautons à nouveau de plusieurs rochers, le dernier à 8 mètres de hauteur. Si nous ne le souhaitons pas, il demeure possible de glisser d’une pierre de 4 mètres de hauteur sur les fesses, en toboggan. Deux entreprises de photographie nous tirent le portrait ; je ne me souviens que du nom de la première : Verdon Pictures. J’ai hâte de pouvoir admirer mon allure trempée, dans ma combinaison, toute décoiffée sous mon casque et un peu nerveuse ! 

Portrait Verdon Pictures

Saut et plage finaux avant la remontée

Nous rejoignons la plage finale, nous aérons en ouvrant un peu nos combinaisons après y avoir été englués pendant plusieurs heures et retirons nos casques. “Félicitations à tous, c’est terminé ! Vous vous en êtes super bien sortis, c’est magnifique !” Si le groupe est épuisé, Ondine est rayonnante. Comme toujours, elle nous transmet sa bonne humeur.

Cela s’avérait nécessaire … “Terminé” ?! Que nenni ! Il faut désormais remonter vers le van et les voitures ! Le chemin est boueux et abrupt, nous grimpons pratiquement tous à quatre pattes pendant dix minutes. Après une demi-journée de floating, notre perception du temps est biasée : c’est l’éternité. Puis, nous sommes aidés par quelques escaliers et croisons plusieurs marcheurs. Tout cela nous encourage. 

Groupe excursion Verdon

Les tunnels

A l’entrée d’un tunnel spectaculaire situé en hauteur de paroi, Matthieu finalise son Histoire-impressionnante-de-la-géologie-du-Canyon. Il avait été coupé auparavant plusieurs fois par d’autres groupes de floating issus d’entreprises concurrentes, nous talonnant désagréablement depuis le début de notre itinéraire. Il nous montre des fossiles incrustés dans la roche. 

Nous traversons un premier tunnel de 60 mètres, les pieds dans l’eau et dans le noir complet. En place derrière le groupe, Ondine et Matthieu nous éclairent avec deux frontales, mais cela n’est pas suffisant. Nous trébuchons régulièrement. Nous parcourons ensuite le second tunnel, d’une longueur cette fois plus importante de 600 m. Pendant un bon quart d’heure, nous poursuivons notre marche dans l’obscurité la plus totale. Deux petits balcons nous offrent des points de vue très pittoresques sur les Gorges. 

Parois Verdon

Jeter ses dernières forces dans le retour vers les voitures !

“La lumière est toujours au bout du tunnel.” “Terminé” ?! Que nenni. Il faut désormais remonter vers le van et les voitures … Nous sommes de retour à la première plage, là où Ondine et Matthieu nous avaient donné les consignes de nage dans les rapides. Le groupe est épuisé. De mon côté, je profite d’un regain d’énergie certainement né à l’idée de l’aboutissement bien mérité du voyage et arrive la première au van avec Matthieu. Nous attendons le reste du groupe et nous séparons de l’équipe d’Ondine avant de retirer nos combinaisons sur la bâche réinstallée pour ranger notre matériel. C’est le moment des “Au revoir”. 

Paysages Verdon

Le retour au Point Sublime

En direction du Point Sublime, je repars dans le van avec Matthieu et les trois trentenaires, fatigués mais ravis de leur odyssée de randonnée aquatique dans les Gorges du Verdon. J’aide en même temps Matthieu à préparer sa sortie de l’après-midi. Le soleil brille. De retour au Point Sublime, je le remercie vivement. Affamée, je m’en vais déjeuner à la fameuse Auberge du Point Sublime en profitant du magnifique panorama qu’offre ce lieu impressionnant. 

Auberge du Point Sublime

EXCEPTIONNEL ! DECOUVREZ le film Verdon Secret EN PLEIN AIR

Accrochez-vous à vos fauteuils pour explorer le Verdon « secret » ! Suivez Hidalgo et Clara au cœur du Grand Canyon du Verdon, entre randonnée, canoë-kayak, escalade et spéléologie. 

 

Plongez-vous dans la beauté sauvage des Gorges, découvrez des sites inaccessibles  à travers un récit d’aventures haletant et des images à couper le souffle sur écran géant !

 

Utilisez le code VERDON2020 pour économiser 3€ sur votre place !

Comment réserver en ligne?

Pour connaitre les disponibilités des différentes activités, voir les photos et réserver en ligne, rendez-vous sur cette page.
Pour toute question concernant votre réservation, consultez notre FAQ ou encore le “chat”qui répond en quelques minutes.