Publié le

Le Verdon en crue

Le Verdon en cru (photo Yannick gouguenheim)

Jour 11, le Verdon en crue

Les crus du Verdon

Attention, randonner dans les gorges du Verdon n’est pas sans danger, les niveaux d’eau sont dépendants de plusieurs barrages situés en amont. Il faut se renseigner avant d’entreprendre une randonnée à pied ou aquatique. La belle couleur turquoise laisse la place à un torrent de boue et les gués deviennent infranchissables. Le long du sentier Blanc-Martel et même en aval vers le lac de Sainte-Croix, le niveau d’eau peut monter brusquement et recouvrir les plage de galets. Pendant le tournage, nous avons pu réaliser des scènes de crue grâce au concours d’EDF avec qui nous avions une convention.

Dix guides kayakistes encadrent le tournage

William Michel, guide kayakiste, a réuni autour de lui une équipe expérimentée sans laquelle le tournage de Verdon Secret aurait été impossible. En 2014, nous étions tous prêts à commencer le tournage et avons du annuler au dernier moment faute de quantité d’eau suffisante: impossible de faire naviguer nos rafts pour lesquels il faut un minimum de 10 m3/seconde.

La gestion des risques sur ce type de tournage s’avère très complexe: nous lui avons consacré un film dans le film avec le making of “Dans les secrets du Verdon” réalisé par Fanny Marty.

Ce film a été sélectionné au festival de montagne de Barcelonnette et décrit bien les dangers de ce type d’expédition.

 

 

jour précédentcarte des lieux du tournagejour suivant